Nouvelles mesures générales sanitaires en région PACA


De nouvelles mesures sanitaires en région PACA

L’état d’urgence sanitaire a été déclaré par décret du 14 octobre 2020 sur l’ensemble du territoire de la République. Le département des Alpes-Maritimes n’est pas placé dans une zone état «sanitaire-couvre feu», mais la situation sanitaire demeure préoccupante et les mesures de distanciations physique doivent être appliquées strictement.

Plusieurs mesures sont directement issues du décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020, mais le Préfet des Alpes-Maritimes, en complément, a également maintenu par arrêté du 17 octobre 2020 les précédentes mesures déjà en vigueur dans le département des Alpes-Maritimes (arrêté préfectoral du 12 octobre 2020) :

1/ Interdiction de rassemblements, réunions, ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public, à l’exception :

-des manifestations revendicatives ;

-des rassemblements à caractère professionnel, des services de transports de voyageurs, des ERP, des cérémonies funéraires, des visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle.

– des marchés

2/ Pour les événements d’ampleur, la jauge limite reste fixée dans le département à 1000 personnes par arrêté préfectoral.

3/ Interdiction des événements festifs ou des événements dans les ERP pendant lesquels le port du masque ne peut être porté de manière continue ( exemple : repas festifs, familiaux, cocktails …)

Le préfet a complété cette mesure prescrite par le décret du 16 octobre 2020 en interdisant également les buvettes et les points de restauration debout lors de tout type de rassemblements. De même le Préfet a maintenu l’interdiction de toutes fêtes et/ou week-end d’intégration d’étudiants, ainsi que l’activité musicale amplifiée par des diffuseurs, hauts-parleurs, enceintes acoustiques des exploitants des établissements ou locaux recevant du public et diffusant à titre habituel de la musique amplifiée, est interdite à l’extérieur des établissements et sur les terrasses et sur les voies publiques.

Communiqué intégral
Accédez à notre page COVID-19